Un point sur ce produit financier qui fait toujours plus de souscripteurs

les souscriptions à l'assurance vie en France

Dans l’univers des investissements bancaires que les épargnants apprécient aujourd’hui, l’assurance vie est une très belle opportunité. Aussi bien épargne et assurance, elle permet à la fois de composer un patrimoine pour soi ou à léguer un jour, ainsi que de donner lieu à un revenu mensuel supplémentaire.

Faire fructifier son assurance vie, avec des SCPI

Ce n’est pas par hasard si les SCPI et cette épargne sont souvent liées, cela permet de cumuler diverses qualités.

C’est vis-à-vis de tout ce qui se réfère aux gains liés à la location d’appartements, que les SCPI sont sollicitées, ces quatre lettres représentant l’expression société civile de placement immobilier.

Utiliser ensemble assurance vie et SCPI n’est pas l’opportunité la plus sécurisée, mais la rentabilité est bien concrète, parce que les revenus liés aux locations seront moins imposés, l’une des raisons justifiant l’intérêt de cette association.

Intégrer le principe de ce produit financier dans les grandes lignes

Les règles en matière d’imposition vraiment attractives de l’assurance vie sont un avantage supplémentaire apprécié par les souscripteurs. Concernant l’impôt, on n’est imposé que sur le bénéfice réalisé, et uniquement si l’assurance vie est clôturée en récupérant le capital.

En deçà de 152,5KE, aucune taxe ne sera appliquée. Puis jusqu’au plafond de 700 000 €, on disposera d’un taux réduit de 20 %.

Difficile de cibler quelle est la configuration d’assurance vie la plus rentable : en revanche, chaque client pourra sélectionner le contrat qui lui correspondra parfaitement, multisupports ou monosupport, avec ou sans risques.

Pas de plafond pour l’assurance vie, le souscripteur n’a donc pas de limite de dépôt. Selon les opportunités de la conjoncture financière actuelle, un rachat de contrat sera possible, la rendant ainsi plus fructueuse encore, selon les moments.